Tendances culinaires dans l’événementiel en 2020 — un tour du monde dans votre assiette

publié le 26 décembre 2019
L'actualité dans l'industrie Travailler mieux Nouvelles de Tourisme Montréal Quoi de neuf à Montréal?

Au fur et à mesure que l’événementiel change avec « l’économie de l’expérience », les attentes culinaires des congressistes évoluent également. L’époque des banquets assis est révolue, remplacée par des options de restauration plus rapides et plus variées pour garder les invités actifs et engagés. Voici nos prévisions sur les tendances culinaires à suivre pour vos événements de 2020.

Penser mondial, manger local

Les papilles des participants sont de plus en plus tournées vers le monde, avec un engouement croissant pour les cuisines internationales. Beaucoup prédisent que 2020 sera l’année de la cuisine levantine de la Turquie, du Liban et d’Israël au premier plan, tandis que des publications comme The New Yorker s’enthousiasment pour la cuisine géorgienne de la région voisine du Caucase. Les membres de la génération Z qui aiment voyager aiment aussi les saveurs particulières à une destination qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs, tandis que les gourmands recherchent des chocs de saveurs interculturels. Les chefs qui mélangent les cuisines japonaise et jamaïcaine ou française et finlandaise laissent une impression durable. Mais, même avec ces goûts qui font le tour du monde, l’accent reste mis sur les ingrédients produits localement. Et plus que de la bonne nourriture, ce qu’il y a au dîner devient également un élément important des stratégies de médias sociaux. Donnez-leur dans leur assiette quelque chose qu’ils peuvent publier !

De nouvelles façons de manger sainement

Les goûts du monde évoluent de plus en plus vers des régimes alimentaires à base de plantes, et l’événementiel suit le mouvement en proposant des solutions de rechanges à la viande et aux produits animaux. Attendez-vous à ce que l’accent soit mis sur les collations saines et les produits vedettes comme le fruit du jacquier et le lait d’avoine en 2020, ainsi qu’au souhait des participants pour des collations et des repas sains à forte teneur en protéines et en ingrédients énergisants. Comme six Américains sur dix ont des restrictions alimentaires, les régimes sans gluten, sans produits laitiers, végétaliens et cétogènes sont devenus un élément important dans les menus de chaque événement. Les produits dérivés du chanvre apparaissent de plus en plus fréquemment sur les menus et les listes d’ingrédients, des grignotines aux cocktails.

Le gaspillage est chose du passé

Les congressistes de 2020 exigent que les événements réduisent les déchets qu’ils produisent, et la nourriture est un secteur important sur lequel il faut se concentrer. Le mot clé est la durabilité, avec un accent sur les plus petites portions et un désir de goûter aux produits locaux — ce qui, dans le processus, met également en lumière les producteurs et les saveurs de la région. On accorde également une grande attention à l’utilisation des « produits moches » ou aux multiples utilisations des fruits qui ont été jetés après avoir été pressés. Le Mal Nécessaire, Pelicano, le restaurant péruvien-japonais Tiradito et Pamplemousse de Montréal ont mis en place des procédés sans gaspillage qui permettent d’utiliser chaque fruit en zeste, en jus, déshydraté pour la garniture, bouilli en guise de cordial ou mélangé dans un mélangeur en guise d’infusion salée. Notre centre de conférence avant-gardiste, le Palais des congrès de Montréal, a même converti son toit en une ferme verticale, un vignoble et une zone d’apiculture, dont la récolte annuelle joue un rôle important dans la restauration des événements.

Emportez votre nourriture et mêlez-vous aux autres

Comme de plus en plus de réunions se transforment en événements expérientiels, les participants ont de plus en plus tendance à saisir au vol des petites bouchées, plutôt que de prendre des repas à l’heure prévue, pour ainsi continuer à réseauter et à interagir. Et en leur permettant de choisir ce qu’ils consomment, leur satisfaction est accrue. Alors que certains veulent un petit déjeuner complet, pour d’autres, une tasse de café et un petit muffin suffisent — et ceci peut aussi aider à combattre le gaspillage de nourriture.

À lire également : Montréal est un haut lieu des événements sportifs urbains

Découvrez d’autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix

[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus