Apprenez à connaître le drapeau et les armoiries de Montréal

publié le 21 08 2018
Nouvelles de Tourisme Montréal
Quoi de neuf à Montréal?

Dévoilés le 13 septembre 2017, lors du 10e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, le nouveau drapeau et les nouvelles armoiries de Montréal rendent hommage à tous ceux qui ont contribué au développement de la ville. Les cinq symboles témoignent de ses peuples fondateurs : le pin blanc au centre pour les Autochtones, la rose pour les Anglais, le chardon pour les Écossais, le trèfle pour les Irlandais et la fleur de lys pour les Français.

Si vous venez à Montréal par affaires, la riche histoire de chacun de ces groupes mérite d’être explorée pendant les pauses entre vos réunions ou encore si vous décidez de passer quelques jours additionnels dans notre ville. Par ailleurs, les férus d’histoire et ceux d’entre vous qui ont déjà fait l’expérience de Montréal par le passé aimeront ces nouvelles et fascinantes perspectives sur la ville.

Les peuples autochtones représentés par le pin blanc

La Confédération Haundenosaunee (connue sous le nom de Ligue des Cinq Nations par les anglophones et Confédération Iroquoise par les francophones) se traduit par « le peuple de la maison longue » et représente cinq nations : les Sénécas, les Cayugas, les Onondagas, les Oneidas et les Mohawks. Les aiguilles du pin blanc poussent en grappes de cinq et ses branches et racines profondes symbolisent parfaitement le Grand arbre de la paix, un élément important de l’histoire Haundenosaunee.

Chaque mois d’août, le festival Présence autochtone célèbre l’histoire, la culture, les contes et les arts des Premières Nations au centre-ville de Montréal. L’espace culturel Ashukan dans le Vieux-Montréal était le premier et demeure le seul espace permanent au Canada consacré à la diffusion des arts, des artistes et de la culture autochtones. Et vos invités pourront déguster une cuisine des Premières Nations au Café de la maison ronde, préparé par le chef montréalais George Lenser.

Les Irlandais représentés par un trèfle vert

« Ni la neige ni la pluie ne sont des obstacles » est sans doute le dicton le plus connu du service postal, mais il convient également au défilé annuel de la Saint-Patrick, qui se tient à Montréal chaque année depuis 1824 malgré les tempêtes de neige et la dépression économique. En fait, il s’agit du plus ancien défilé au Canada et en Amérique du Nord. Mais, même si votre événement ne se déroule pas en mars, vos invités qui ont un penchant pour l’Irlande aimeront les pubs irlandais de Montréal 365 jours par année.

Les Écossais représentés par un chardon violet

Promenez-vous dans le quartier du Mille carré doré et découvrez l’histoire des familles écossaises qui ont participé au formidable essor économique de Montréal de 1840 à 1930. Les amateurs de saveurs traditionnelles écossaises ne voudront pas manquer les haggis du Ye Old Orchard Pub and Grill qui a cinq succursales à travers la ville. Et chaque année au mois d’août, les Jeux écossais de Montréal rassemblent danseurs, athlètes et corps de cornemuses dans le cadre d’une célébration de la culture écossaise.

Les Français représentés par une fleur de lys bleue

La scène culinaire montréalaise propose certains des meilleurs (et abordables) restaurants de cuisine française au monde, et l’héritage français de la ville s’exprime tous les 14 juillet pour le Jour de la Bastille, alors que les habitants de la ville sortent leurs bérets et chantent la Marseillaise au parc du mont Royal. Et l’un des plus grands événements musicaux de la ville est le festival des FrancoFolies qui rassemble près d’un million de festivaliers dans ses plus de 250 spectacles (dont 180 sont en en plein air et gratuits), tous en français.

Les Anglais (et les Gallois) représentés par la rose rouge de Lancaster

Découvrez le côté anglais de Montréal au Burgundy Lion, un pub britannique traditionnel qui vous rappellera ceux de Londres. Les salons de thé de la ville proposent une pause idéale pour une bonne tasse de thé, tandis que le service High Tea de l’hôtel Le Reine Elizabeth permettra à vos participants de se sentir comme de la royauté. C’est également ici que John Lennon et Yoko Ono ont organisé leur Bed-in for Peace et enregistré Give Peace a Chance dans la chambre 1742.

À lire également : Expériences versus réunions : l’événementiel à l’ère de l’économie de l’expérience

Découvrez d'autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix