5 tendances à surveiller en 2021 en matière d’événements

publié le 6 janvier 2021
Tendances et technologies

La pandémie a incontestablement été un défi pour l’industrie de l’événementiel. Le côté positif, en revanche, est la possibilité qu’elle offre de se réinventer. C’est probablement ce qui se passera en 2021 : imaginer de nouvelles façons de fonctionner pour l’industrie.

Une chose est claire : les événements hybrides ne sont pas juste une mode passagère, ils sont la nouvelle normalité. La plupart des grands événements en présentiel vont proposer des formules numériques, dont une grande partie réservée aux détenteurs de billets. Nous sommes curieux de voir les offres créatives qui émergeront tout au long de l’année. En attendant, voici quelques-unes de nos prévisions. 

 

Prime/Exclusivité. Il va sans dire que les événements numériques continueront à être la tendance — et à prendre de l’ampleur — tout au long de l’année. Diverses plateformes (de Zoom à Cisco WebEx Events) ont trouvé des moyens créatifs de permettre aux participants de se connecter véritablement les uns aux autres. Mais le facteur de différenciation pour certaines organisations et entreprises sera le niveau de « privilège » qu’elles pourront offrir à un nombre limité de participants. Qu’elles soient numériques ou en personne, les « micro-expériences » sont des événements intimes en petits groupes qui favorisent des rapports plus étroits. 2021 est l’année des petits rassemblements.

 

Événements régionaux. La plupart d’entre nous aiment avoir une excuse pour voyager dans des endroits exotiques et lointains. Mais, même lorsque nous aurons le feu vert pour voyager à nouveau pour des événements en présentiel, nous resterons probablement assez près de chez nous. Un événement peut avoir pour but de réunir des professionnels d’un état ou d’une province, ou d’une région telle que la côte est. Avant de courir (ou de prendre des vols long-courriers), nous devrons faire des pas de bébé.

 

Événements à l’extérieur. Si nous avons appris quelque chose en 2020, c’est l’importance de l’air frais et de la ventilation. L’été sera donc une excellente période pour organiser des événements en plein air. Nous allons observer des moyens créatifs de distancer les participants, tout en favorisant l’interaction, peut-être grâce à des bulles, des dispositions de sièges favorisant la distanciation physique, voire des cabines de conversation en plein air avec écran en plexiglas. Les jardins et les parcs n’ont jamais eu autant de valeur.

 

Tests rapides et surveillance. Des chiens qui peuvent détecter la COVID aux tests faits avec échantillons de salive, nous allons voir de nouveaux moyens rapides d’identifier les virus. Un centre de recherche universitaire en Turquie affirme avoir mis au point un test coronavirus ultrarapide avec une précision de 99 % qui peut donner des résultats en 10 secondes. Certaines formes de tests rapides sont déjà pratiquées dans les aéroports, comme à Los Angeles. En outre, certains événements pourraient exiger que les participants portent des bracelets Bluetooth (ou des dispositifs similaires), qui permettent de retracer les contacts en cas de résultat positif après l’événement.

 

Perfectionnement. Bien que le réseautage soit souvent la principale raison de participer à un événement, cette année, l’acquisition de compétences (et les possibilités d’enseignement) pourrait être la plus grande motivation des participants cette année. Les organisateurs d’événements se concentreront notamment sur les façons de fournir un contenu pédagogique exclusif. Avec de plus en plus d’offres d’apprentissages en ligne — dont une grande partie est gratuite — cela sera inévitablement une tâche difficile. Mais les professionnels de l’événementiel sont très créatifs. Nous sommes impatients de voir ce qui se prépare.

 

 

À lire également : 7 bonnes nouvelles qui ont ponctué 2020

Découvrez d’autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix

 

 

[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus