Nouvelles sur la recherche à Montréal : 5 percées récentes

publié le 20 avril 2021
Quoi de neuf à Montréal? Tendances et technologies

Montréal est l’une des meilleures villes étudiantes du monde. Dans le plus récent classement des meilleures villes étudiantes de Quacquarelli Symonds, nous sommes arrivés en tête en Amérique du Nord. Pourquoi ? Eh bien, c’est grâce au coût de la vie abordable, à l’offre culturelle variée et à la multitude d’options de programmes d’études postsecondaires. Et c’est aussi parce que le milieu de la recherche à Montréal est en plein essor. À Montréal, nous posons de grandes questions, puis nous nous lançons à la recherche de réponses.

Voici quelques-unes des récentes percées en matière de recherches réalisées à Montréal.

 

 

Les données préliminaires d’une étude menée à Montréal montrent que les vaccins offrent une protection contre les variants COVID

Un groupe de chercheurs en santé de Montréal affirme que leurs résultats préliminaires offrent une nouvelle encourageante : les vaccins disponibles offrent probablement au moins une certaine protection contre les variants. « Les vaccins qui sont offerts sont capables de générer un certain niveau de protection immunitaire contre les variants », a déclaré Andres Finzi, chercheur au Centre Hospitalier de l’Université de Montréal. L’étude s’est concentrée en particulier sur le variant britannique et a suivi 32 travailleurs de la santé qui ont reçu la première dose du vaccin Pfizer.

Pour en savoir plus : lapresse.ca

 

 

Un coup de pouce majeur à la recherche sur le cerveau grâce à une nouvelle subvention de 4 millions de dollars pour faire progresser le domaine des neurosciences

Les neuroscientifiques de McGill font partie d’un consortium de sites de recherche qui vise à accélérer le développement et la diffusion d’outils optogénétiques et viraux. La Fondation Brain Canada a récemment annoncé l’octroi d’une subvention de 4 millions de dollars à l’équipe. L’optogénétique est une technique qui consiste à utiliser la lumière pour surveiller et contrôler les neurones. Elle offre d’innombrables possibilités pour l’avenir de la recherche en neurosciences, le développement de médicaments, le diagnostic et le traitement des troubles du cerveau.

Pour en savoir plus : braincanada.ca

 

 

Prévoir le moment des crises d’épilepsie

Les personnes épileptiques pourraient être prévenues de l’imminence d’une crise, grâce à une puce électronique placée sous le cuir chevelu. De la science-fiction ? Pas pour deux chercheurs de l’Université de Montréal. Ils travaillent à l’identification de marqueurs qui permettront de prédire les crises — ou du moins de les détecter le plus rapidement possible — afin que les épileptiques aient le temps de se rendre dans un endroit sécuritaire ou de demander de l’aide.

Pour en savoir plus : nouvelles.umontreal.ca

 

 

Des chercheurs de Concordia découvrent des composés organiques pour remplacer les métaux lourds dans les piles et accumulateurs

De nos téléphones portables à nos véhicules électriques, des piles et accumulateurs de toutes formes et de toutes tailles nous permettent de rester connectés les uns aux autres. Cependant, on leur reproche souvent d’avoir une forte empreinte écologique et d’utiliser des métaux lourds toxiques. Un professeur du département de génie chimique et des matériaux de Concordia aborde ces questions dans un nouveau rapport de recherche. L’essentiel : des matériaux de cathode organiques nitroaromatiques qui présentent une grande stabilité électrochimique (et qui sont meilleurs pour l’environnement).

Pour en savoir plus : concordia.ca

 

 

L’argent fait-il le bonheur ?

La croissance économique est souvent prescrite comme un moyen sûr d’accroître le bien-être des populations des pays à faible revenu, mais une étude dirigée par McGill suggère qu’il y a peut-être de bonnes raisons de remettre en question cette hypothèse. Les résultats suggèrent qu’il est possible d’atteindre des niveaux élevés de bien-être subjectif avec une monétisation minimale, ce qui remet en question la perception selon laquelle la croissance économique augmente automatiquement la satisfaction dans la vie des populations à faible revenu.

Pour en savoir plus : reporter.mcgill.ca

 

 

À lire également : Montréal, chef de file en sciences de la vie et technologies de la santé

Découvrez d’autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix 

 

[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus