Regard sur la dynamique et florissante scène LGBT + de Montréal

publié le 17 décembre 2018
Tourisme Montréal - Partenaires Nouvelles de Tourisme Montréal Quoi de neuf à Montréal?

Parcourez les rues du village gai de Montréal (identifié comme « Le Village » sur les cartes de la ville). Vous n’êtes pas seulement dans l’un des plus grands quartiers officiellement gais d’Amérique du Nord, mais aussi dans l’un des plus anciens. Mais l’identité LGBT + de Montréal n’est pas limitée par les frontières du Village. Véritable havre de paix pour les personnes LGBT + et avec sa longue tradition de défense des droits de la personne, d’activisme avant-gardiste, d’esprit d’accueil inoubliable et de joie de vivre, c’est toute la ville de Montréal qui affiche les couleurs de l’arc-en-ciel.

La petite histoire

La première entreprise gaie en Amérique du Nord, établie en 1869, était une pâtisserie et boulangerie appartenant au Montréalais Moise Tellier. Depuis ce temps, la population gaie de Montréal a fait sa marque dans toute la ville en établissant l’un des plus importants quartiers gais au monde. Aujourd’hui, la rue Sainte-Catherine, au cœur du centre-ville de Montréal et du Village, se transforme en une zone piétonne animée, sous l’emblématique installation de boules multicolores formant un arc-en-ciel appelée 18 nuances de gai et conçue par Claude Cormier — une attraction annuelle très populaire auprès des résidents et des touristes.

Une chronologie des étapes et des réalisations LGBT + à Montréal

1958 — Des hommes dansent ensemble ouvertement pour la première fois dans les boîtes de nuit de Montréal.

1967 — Le gouvernement Pierre Elliott Trudeau présente le projet de loi omnibus, proclamant que « l ’État n’a pas sa place dans les chambres à coucher de la nation ». L’homosexualité et la transsexualité sont décriminalisées. Deux ans plus tard, on reconnaît la légalité des rapports sexuels consensuels en privé entre personnes du même sexe.

1977 — Le Québec devient la première province à interdire la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle avec la modification de la Charte des droits et libertés du Québec.

1992 — L’interdiction faite aux homosexuels de servir ouvertement dans l’armée au Québec est levée à compter du 1er janvier 1992.

1998 — Montréal accueille le congrès annuel de l’IGLTA (et de nouveau en 2007).

2003 — La 22e conférence mondiale InterPride rassemble des activistes internationaux à Montréal (elle sera de retour ici pour son assemblée générale annuelle en 2013).

2004 — Le Québec permet les unions civiles légales pour les couples de même sexe et le reste du Canada lui emboîte le pas en 2005. L’adoption par des couples de même sexe est également légalisée en novembre 2004.

2006 — Montréal est l’hôte des premiers Outgames mondiaux.

2006 — La Conférence internationale sur les droits de la personne LGBT a lieu à Montréal.

2007 — Fierté Montréal Pride est le nouveau visage des festivités annuelles de la fierté à Montréal, devenant rapidement un élément majeur du calendrier annuel de la Fierté.

2009 — Le Québec est la première province canadienne à adopter une politique officielle et un plan d’action pour lutter contre l’homophobie dans la société.

2015 — Au Québec, il est maintenant légal de changer juridiquement de sexe sans qu’il soit nécessaire de subir une réassignation sexuelle par intervention chirurgicale.

2017 — La discrimination envers les LGBT au Québec est déclarée illégale dans la Charte des droits de la personne du Québec. Il en est de même au fédéral pour l’identité et l’expression sexuelles aux termes du projet de loi C-16 qui vise à protéger les droits des personnes transgenres et de genres divers.

Un calendrier rempli de festivals et d’événements

Les célébrations annuelles de Fierté Montréal ont lieu en août et rassemblent près de 3 millions de fêtards LGBT +. Connue pour ses célèbres T-Dances dans le verdoyant parc des Faubourgs (qui offre une vue imprenable sur le pont Jacques-Cartier), la programmation annuelle de ce grand rassemblement inclut des DJ populaires, des travestis, des musiciens et autres artistes et ponctue la fin de l’été avec un point d’exclamation en rose.

D’autres événements LGBT + ont lieu pendant le reste de l’année, dont le festival annuel Image + Nation (le festival du film LGBT + le plus ancien au Canada), le festival Suoni per il Popolo, qui réunit des musiciens LGBT + intrigants et innovants pendant trois semaines en juin et d’autres événements spéciaux tout au long de l’année. La galerie et espace créatif Never Apart accueille des artistes de renommée internationale tout au long de l’année et propose un programme de soirées excitantes hors site. Une scène underground très colorée joue également un rôle important dans l’identité LGBT + de la ville, avec un grand nombre de soirées et de spectacles tout au long de l’année.

Une ville tournée vers l’avenir

La créativité débordante des Montréalais a placé leur ville à l’avant-scène en matière de sciences, d’éducation, de musique et de mode. Montréal est reconnue comme un chef de file en matière de développements technologiques. Des organismes montréalais tels que Lesbians Who Tech et Queer Tech MTL se tournent vers l’avenir et proposent un front uni pour les travailleurs LGBT + et changent ainsi le visage du secteur de la technologie. Et ce n’est pas tout : Montréal est un lieu privilégié des startups LGBT + qui innovent et qui créent et nous n’avons donc vu que la pointe de l’iceberg jusqu’à présent.

À lire également : 5 messages clés extraits du rapport AMEX 2019 Global Meetings Forecast

Découvrez d’autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix