Redonnez du lustre à vos réunions

publié le 17 janvier 2019
Tendances et technologies L'actualité dans l'industrie Nouvelles de Tourisme Montréal Quoi de neuf à Montréal? Travailler mieux

Nous avons abordé par le passé la thématique de comment faire en sorte que vos réunions fassent une différence en redonnant à la communauté et en tenant compte de leur impact environnemental. Mais comment pouvez-vous vous assurez que vos événements font une réelle différence auprès de vos participants et véhiculent le bon message ? Comment les réunions et les conférences peuvent-elles contribuer à construire un monde meilleur ?

Ne leur faites pas perdre leur temps

Un événement réussi sollicite du temps et une attention soutenue de la part des participants, un « ensemble extraordinairement précieux d’atouts », selon le gourou du marketing Seth Godin. Donc, vous avez intérêt à livrer quelque chose de bien ! Considérant ces atouts, il suggère aux organisateurs d’événements de commencer à voir les réunions et conférences de la même manière que les spécialistes du marketing voient leur travail, soit comme une opportunité de faire changer les choses. Par une approche empruntant des éléments importants du marketing — tels que les rôles sociaux et la FoMO (peur de rater quelque chose), il suggère aux organisateurs d’événements de « saisir les gens corps et âme et créer des expériences dont ils se souviendront ».

Utilisez la FoMO à votre avantage

Bien que d’excellents sites événementiels, des hébergements de calibre mondial et la facilité du transport contribuent tous à créer une expérience inoubliable, vous devez faire encore plus pour créer un événement à ne pas manquer. Il est possible, au moyen d’affichages savamment orchestrés sur les réseaux sociaux et autres méthodes inspirées du monde du marketing, de convaincre les participants qu’ils vont rater quelque chose s’ils ne viennent pas (ou qu’ils devraient faire tout ce qu’ils peuvent pour venir l’année prochaine). Faites de la FOMO votre amie !

Changez l’environnement physique

Les configurations de conférence de la vieille école dictent que les participants sont assis autour de grandes tables, ce qui ne favorise pas la discussion et la pollinisation croisée entre gens qui ne se connaissent pas. Pourquoi ne pas essayer de changer la façon dont les participants sont assis, en créant des groupes plus petits en fonction de champs d’intérêt déjà annoncés et en rassemblant ces groupes lors des repas tout au long de l’événement. La familiarité et les intérêts partagés ont le pouvoir de susciter des échanges fructueux en un tour de main.

Faites de chacun un joueur prêt à s’engager sur le terrain

Comme l’illustre la photo de Chelsea Manning ci-dessus à la Conférence C2 2018 à Montréal, la boîte en mousse Catchbox avec un microphone à l’intérieur incite les participants à rester vigilants et à participer pleinement à la conversation ne sachant jamais quand le micro leur tombera dans les mains. Le simple fait de parler « avec », par opposition à parler « à » peut transformer une conférence de banale à révolutionnaire.

Concentrez-vous sur l’interaction autant que sur la conférence

En réunissant des personnes qui partagent les mêmes idées, les conversations entamées pendant votre événement se poursuivront tout au long de l’année. De plus, en amenant ces personnes à former une communauté, l’événement peut jouer un rôle déterminant — et inoubliable — et entraîner un réel changement. Et ceci peut aussi se traduire en une autre victoire pour votre événement. Celle d’avoir créé le besoin d’y participer dorénavant en personne.

À lire également : Offrez à vos invités de marque un moment de hockey exceptionnel

Découvrez d’autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix