L’IEEE honore Montréal avec le prix Supporting Friend

publié le 04 10 2018
Nouvelles de Tourisme Montréal
Quoi de neuf à Montréal?

Cet été, l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) a décerné à Tourisme Montréal et au Palais des congrès de Montréal son prix Supporting Friend. Montréal est la première destination et le Palais des congrès est le premier centre de congrès au Canada à recevoir cette distinction. Le prix est rarement attribué à des personnes ou des organisations qui n’œuvrent pas directement dans les domaines de l’ingénierie électrique ou électronique.

Pour être nommés pour un prix Supporting Friend de l’IEEE, les candidats doivent avoir une longue feuille de route en matière de soutien à l’IEEE. Dans le cas de Tourisme Montréal et du Palais des congrès de Montréal, le prix a été décerné à l’OCD et au centre des congrès pour l’aide extraordinaire qu’ils ont apportée pour l’accueil des conférences et réunions de l’IEEE.

Une collaboration extraordinaire

« Le Palais des congrès et Tourisme Montréal accueillent de nombreuses conférences de l’IEEE et créent une occasion pour les gens — ingénieurs, scientifiques, chercheurs, décideurs, décideurs politiques, fonctionnaires et leaders de l’industrie du monde entier — de venir découvrir Montréal, partager leurs idées et leurs réflexions et prendre des décisions concernant l’avenir de la technologie », dit Wahab Almuhtadi, professeur au Collège Algonquin, membre de l’Institut canadien des ingénieurs (ICA) et membre sénior de l’IEEE. « Alors, voici une plateforme pour galvaniser tous ces gens, grâce au travail que ces deux organismes ont accompli et à la relation qu’ils ont bâtie avec l’IEEE. »

Dr Almuhtadi est président exécutif de l’International Conference on Communications (ICC) 2021 de l’IEEE - Montréal, ainsi que président entrant de la Consumer Electronics Society (CESoc) de l’IEEE. Il est également membre du conseil d’administration de la ComSoc (Communications Society) pour la région de l’Amérique du Nord, membre du conseil des gouverneurs de la ComSoc et président du groupe Publications et Communications de l’IEEE Canada. Dr Almuhtadi a siégé au comité consultatif de la conférence de l’IEEE pour le Canada pendant trois ans et a joué un rôle clé dans la présentation des avantages de tenir des réunions à Montréal et dans d’autres destinations canadiennes.

« Bénéficier d’une telle coopération et d’une telle compréhension de l’IEEE est inestimable », explique le Dr Almuhtadi. « Montréal est un chef de file dans l’organisation de conférences IEEE. Ils comprennent la structure de l’IEEE… il est donc facile pour nous de communiquer avec eux. Nous n’avons pas à retourner à la case départ à chaque fois parce que Marc-André Gemme (Palais des congrès), Carol Damiani (Tourisme Montréal) et Sabrina Pergass (Tourisme Montréal) vont aux conférences de l’IEEE et disent, d’accord, cette conférence est fantastique et nous aimerions l’accueillir pendant quatre ou cinq années à la fois. Vous voyez rarement une préparation et une vision aussi dynamiques ailleurs. »

Une destination avec une différence

« Montréal a tellement à offrir, c’est comme un bouquet de fleurs ; il y a le côté européen, il y a le côté américain et il y a une vitrine sur les Premières nations, le tout au même endroit », explique le Dr Almuhtadi. « Ainsi, lorsque nous organisons des conférences comme le Panel of Conference Organisers (POCO), par exemple, auquel participent de nombreuses sociétés différentes, les délégués ne peuvent pas s’ennuyer, car il y a tant de choses à voir et on peut remplir le programme avec un large éventail d’activités. »

Montréal a accueilli le POCO en 2016. POCO a depuis été rebaptisé IEEE Convene et c’est l’événement annuel des principaux organisateurs de conférences scientifiques.

Dr Almuhtadi souligne également l’importance de la communauté locale dans le succès des réunions et des congrès de l’IEEE. « Montréal a l’une des plus anciennes sections de l’IEEE et celle-ci dessert ses membres depuis plus de 75 ans. Elle a aussi des filiales qui ont elles-mêmes des membres. Par exemple, il y a des membres montréalais qui s’intéressent aux micro-ondes et ils ont créé leur propre filiale, chapeautée par la section. Lorsque nous organisons des conférences, nous avons besoin des membres locaux pour soutenir le comité organisateur. »

Il y a aussi des sections étudiantes dans les universités montréalaises avec une nouvelle génération de jeunes professionnels, y compris des groupes réunissant des femmes étudiant en génie.

« C’est bien d’avoir le soutien de Tourisme Montréal et du Palais, ainsi que des gens de la section locale qui connaissent l’industrie et le milieu universitaire. Parfois, cela nous aide à obtenir des commandites ou un appui supplémentaire », explique le Dr Almuhtadi. « Par exemple, lorsque nous étions en compétition pour 2021, j’ai travaillé avec Marc-André pour recueillir des lettres d’appui et celles que nous avons reçues étaient incroyables. Elles provenaient du gouvernement, de l’industrie et de commanditaires potentiels. Marc-André nous a aidés en cognant aux portes pour nous, s’adressant même au bureau du premier ministre pour son soutien. Nous étions en concurrence avec des villes comme New York et Chicago, et pour attirer cette conférence à Montréal [la Society of Communications in 2021, avec 3 000 participants attendus], il fallait concourir quatre ans à l’avance. »

L’un des atouts de Montréal en tant que ville hôte est la synergie qu’elle crée entre le client, le centre de congrès et l’OCD. « Le meilleur compliment que nous pouvons recevoir est lorsque quelqu’un demande : ʺCarol — ou Marc-André — travaillent-ils pour l’office du tourisme ou le centre des congrès ?ʺ parce cela prouve que notre collaboration est étroite et que nous travaillons vraiment en équipe » dit Carol Damiani de Tourisme Montréal. « Et bien sûr, Wahab a été l’acteur principal pour nous, car sans lui, nous ne pourrions jamais faire venir ces réunions à Montréal. Il a contribué à nous ouvrir les portes pour nous permettre de mieux comprendre l’IEEE — sa structure, ses besoins et ses membres. »

À propos de l’IEEE

L’IEEE et ses membres inspirent une communauté mondiale de plus de 423 000 membres dans plus de 160 pays à innover pour un avenir meilleur. L’IEEE compte 334 sections dans 10 régions géographiques à travers le monde et plus de 50 % de ses membres viennent de l’extérieur des États-Unis. Elle compte également plus de 120 000 membres étudiants et 3 005 filiales d’étudiants dans des collèges et universités dans plus de 100 pays. Grâce à ses publications, conférences, normes technologiques et activités professionnelles et pédagogiques, l’IEEE s’est imposé comme un porte-parole de confiance pour l’ingénierie, l’informatique et les technologies de l’information à travers le monde. L’IEEE organisera près de 2 000 conférences en 2018, attirant plus d’un demi-million de personnes.

À lire également : Montréal, ville à la meilleure réputation des Amériques

Découvrez d’autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix