Clubhouse ? Espaces Twitter ? Comment utiliser les plateformes de chat audio

publié le 18 mars 2021
Tendances et technologies Travailler mieux

Un nouveau type de réseau social est en train de voir le jour. Il est entièrement basé sur des conversations en temps réel, sur des voix. Des personnes du monde entier se réunissent pour parler, écouter et apprendre les unes des autres. Deux plateformes mènent actuellement la course au chat audio : Clubhouse et Twitter Spaces. Clubhouse est très populaire auprès des célébrités. En explorant l’application, vous pourriez entendre des gens comme Oprah, Drake ou Ashton Kutcher. C’est ce qui fait l’attrait de Clubhouse : vous pouvez écouter, et même participer, à des conversations inédites avec des personnes célèbres et influentes. Twitter Spaces est encore en version bêta, mais une fois entièrement déployée, elle sera moins exclusive, permettant à toute personne possédant un compte Twitter de participer (ou même d’animer).

Comment ces plateformes fonctionnent-elles ?

Les utilisateurs peuvent entrer et sortir de différents chats, sur divers sujets, dans une plateforme qui s’apparente à un balado en direct où les discussions sont à bâtons rompus. Vous pouvez simplement écouter ou choisir de participer en levant la main et en partageant vos idées. Une autre analogie pour expliquer ce concept est celle d’un repas de fête ou d’un club-house (d’où le nom).

Le réseautage est la principale raison de la popularité croissante de Clubhouse. L’accès à la plateforme se fait par le biais d’une application mobile disponible, pour le moment, uniquement pour les utilisateurs d’iPhone. Les utilisateurs peuvent créer des « clubs » s’ils ont une idée pour une émission récurrente, une communauté à lancer ou un groupe privé. L’accent est mis sur le « temps réel ». Bien que les conversations ne soient pas ouvertement sauvegardées pour être écoutées ultérieurement, les utilisateurs trouvent des moyens de les enregistrer et de les partager. Gardez donc à l’esprit que ce qui se passe sur Clubhouse ne reste pas forcément sur Clubhouse.

Twitter Spaces est encore en version bêta. Si vous avez déjà un compte Twitter, vous commencerez peut-être à voir des discussions Spaces en direct en haut de l’écran de votre portable, où les fleets sont aussi affichés. Cette fonctionnalité n’est actuellement disponible que sur l’édition pour téléphones mobiles. Twitter Spaces propose des réactions sous forme d’émoticônes pour les auditeurs. Pendant l’écoute, vous pouvez faire un salut de la main, attribuer un « 100 » ou faire un signe de paix. Les espaces sont accessibles tant qu’ils sont en direct ; une fois la séance terminée, ils ne sont plus accessibles au public sur Twitter. Twitter conserve des copies de l’audio des Spaces et des sous-titres afférents (s’ils étaient activés) pendant 30 jours après la fin d’une séance, au cas où il serait nécessaire de les examiner pour vérifier s’ils ne violent pas les règles de Twitter.

Comment les utiliser pour vous même (ou pour votre événement)

La première chose à faire est d’installer Clubhouse ou Twitter sur votre appareil mobile iOS. Comme Clubhouse utilise un modèle sur invitation seulement, vous devrez peut-être demander à votre réseau immédiat si des amis ou des collègues ont des invitations supplémentaires (chaque nouveau membre reçoit quelques invitations à transmettre aux autres membres).

Une fois que vous avez l’une des applications, assurez-vous d’avoir complété les informations de votre « biographie ». C’est là que vous pouvez informer tout le monde de vos champs d’intérêt et de votre expertise. Votre profil aidera les autres utilisateurs à vous trouver par le biais de recherches et déterminera le type de participants que vous attirerez.

Ensuite, il suffit de rejoindre un « Club » ou un « Espace » pour écouter. L’icône de votre profil apparaîtra en tant que membre de l’auditoire, mais il n’y a aucune obligation de parler ou de contribuer. Recherchez vos centres d’intérêt, tels que les « événements » ou la « technologie », et voyez qui organise des conversations. Suivez ces personnes.

Enfin, lorsque vous vous sentez prêt, animez une conversation. Vous pouvez créer vos propres salons de discussion centrés sur vos domaines d’expertise. Il peut s’agir d’une expérience ponctuelle, mais aussi d’un événement récurrent. (Par exemple, tous les vendredis à midi, vous animez une discussion sur les « tendances en matière d’événements » ou les « nouveautés en matière de voyages d’affaires »). Plus vous serez structuré, plus vous attirerez des abonnés. Et si vous voulez vraiment faire profiter votre communauté d’une valeur ajoutée, invitez un conférencier, spécialiste d’un certain sujet, et posez-lui des questions qui, selon vous, aideront les autres — ou mieux encore, laissez les membres de l’auditoire intervenir et poser eux-mêmes des questions.

Bonne discussion !

 

À lire également : Serait-ce le temps de vous perfectionner ? Voici comment s’y prendre !

Découvrez d’autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix

 

 

 

[COVID-19] Pour vous tenir au courant de la situation actuelle
En savoir plus