Montréal accueille le congrès annuel de l’Association of Internet Researchers

publié le 09 10 2018
Nouvelles de Tourisme Montréal
Tendances et technologies
Quoi de neuf à Montréal?

L’Association of Internet Researchers (AOIR) pose un regard académique sur Internet grâce à ses membres internationaux de tous les horizons universitaires qui s’intéressent à l’étude du Web et de ses effets. Chaque année, l’AOIR tient un congrès thématique. Cette année, le thème est Transnational Materialities and the Future of Critical Internet Studies (Migrations transnationales et avenir des études critiques d’Internet) et le congrès sera présenté à Montréal du 10 au 13 octobre 2018, à l’hôtel Centre Sheraton Montréal.

Une question d’éthique

L’AOIR prend la recherche très au sérieux et ses membres internationaux mènent leurs études selon des codes professionnel et éthique établis par l’association. Cette année, la riche programmation d’ateliers, de conférences et de présentations fera écho à cette éthique, couvrant un large éventail de sujets, comme l’intelligence artificielle, la cyberanxiété, les memes ou encore les trolls. Les participants et participantes ne verront plus jamais les réseaux sociaux de la même façon!

Les ateliers préconférence, tenus le 10 octobre, s’attarderont aussi à plusieurs phénomènes, y compris l’éthique de la recherche numérique, l’écosystèmes des nouvelles en ligne, l’apprentissage profond et la diffusion continue en direct. Les congressistes pourront ainsi être au fait des dernières tendances en la matière.

Conférenciers et participants à surveiller

Le Montréalais Jason Edward Lewis (Chaire de recherche en médias informatiques de l’Université Concordia) prononcera le discours principal de l’événement. En collaboration avec l’Obx Laboratory for Experimental Media, il utilise la réalité virtuelle pour aider les communautés autochtones à préserver et à transmettre leur culture et histoires. D’autres travaux tout aussi fascinants, menés de concert avec l’Initiative for Indigenous Futures et l’artiste Skawennati, font des vagues un peu partout sur la planète et démontrent de nouvelles manières de documenter les traditions anciennes.

Parmi les autres conférenciers de renom, notons la présence de l’auteure Melissa Gregg; de l’expert des usages et des pratiques du numérique et professeur agrégé au Département d’information et de communication de l’Université Laval Guillaume Latzko-Toth; de la professeure adjointe en médias et communication de la London School of Economics et directrice du programme de données et société, Alison Powell; et de la directrice du McLuhan Centre for Culture and Technology de l’Université de Toronto, Sarah Sharma.

À lire également : Faites du vélo comme un Montréalais avec BIXI

Découvrez d'autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix