3 startups, fondées par les femmes, qui combinent innovation et écologie

publié le 26 04 2018
Réunions écologiques
L'actualité dans l'industrie
Nouvelles de Tourisme Montréal
Tendances et technologies
Quoi de neuf à Montréal?

On considère qu’il y a entre 1800 et 2600 startups à Montréal, selon le rapport Portrait de l’écosystème startup montréalais de 2016. De ces entreprises, 20% sont fondées par des femmes. C’est certes, une minorité, mais cela ne les empêche pas de créer des entreprises innovantes. Voici trois startups écologiques fondées par des femmes qui ont créé des technologies avant-gardistes pour notre bien à toutes et à tous, mais surtout afin de préserver notre planète.

CANN Forecast : gérer l’eau grâce à l’intelligence artificielle

Cette startup aide les entreprises ou les organismes à évaluer la qualité de l’eau. Comment fait-elle? Elle utilise l’intelligence artificielle en collectant et analysant des données liées à la contamination. Elle est capable, par la suite, d’effectuer des prévisions assez fiables et en un court laps de temps, ce qui est essentiel lorsqu’on parle de contamination d’eau. On ne veut pas savoir si un étang est propre à la baignade le lendemain où les gens s’y sont baignés.

La startup s’est faite connaître du grand public grâce à son produit phare : Infobaignade. Cette application permet aux utilisateurs de connaître la propreté du fleuve Saint-Laurent et s’il est recommandé de se baigner dans le cour d’eau emblématique de Montréal.

Startup : CANN forecast
Domaine d’activité : Analyse de l’eau
Cofondatrice: Naysan Saran

ÉAU : l’aquaponie partout, pour tous, tout le temps

Écosystèmes Alimentaires Urbains (ÉAU) est une startup à vocation sociale qui conçoit des fermes aquaponiques verticales afin d’y faire pousser des fruits et des légumes à l’année, quel que soit le climat. Les plantes se nourrissent grâce aux eaux riches où grandissent les poissons. Les plantes filtrent l’eau pour permettre aux poissons d’y vivre. Il s’agit d’un système quasiment autosuffisant et très écologique, car il ne demande que très peu d’intervention. ÉAU souhaite rendre autonomes les populations, leur permettant d’avoir des récoltes même dans des lieux où le temps est peu clément comme le Grand Nord. L’entreprise avait fait beaucoup parler d’elle lorsqu’elle avait installé à Rosemont – La Petit-Patrie deux conteneurs aménagés en ferme verticale éducative ouverte à tous. La startup souhaite également donner au suivant en organisant des ateliers afin de sensibiliser le public à la protection de l’environnement.

Startup : EAU-agriculture.com
Domaine d’activité : Agriculture urbaine en aquaponie
Cofondatrice: Émilie Nollet

Xpert Sea : révolutionner l’aquaculture pour nourrir la planète

La technologie de cette startup fait appel à l’apprentissage automatique (machine learning) et l’Internet des objets (IdO) en mettant à la disposition de l’industrie de l’aquaculture un outil d’analyse de leurs populations aquatiques. Il s’agit d’un seau intelligent, qui ressemble très fortement à un seau ordinaire en plastique. L’appareil est connecté et permet de mesurer rapidement les poissons contenus dans un bassin. Les données sont ensuite exportées et analysées. Nourrir l’entièreté de la planète est devenu un défi alors que nos océans se vident. Les fermes d’aquaculture sont la réponse à la surpêche et aux enjeux de nourriture, mais ce n’est pas une industrie qui a connu beaucoup d’innovations ces dernières années et elle a besoin d’un coup de main de la technologie afin d’être plus exacte dans la gestion de son inventaire et c’est là qu’Xpert Sea entre en jeu.

Startup : Xpert Sea
Domaine d’activité : Gestion de l’aquaculture
Cofondatrice: Valérie Robitaille

Découvrez d'autres raisons pour lesquelles Montréal est votre meilleur choix